Projets de développement

Opération semences agricoles

[Action en Juillet 2018]

Opération semences MEIM Madagascar

3000 kg de semence de riz ont été distribués et  400kg de semence d’Haricot blanc. Les dirigeants de chaque église des Pangalanes se sont déplacés à Mananjary non seulement pour  les semences mais surtout pour la formation dispensée par les 02 techniciennes agricoles, formation qui s’avère indispensable et très utile.

Formation

Les circonstances

La perte humaine et les dégâts matériels témoignent la férocité du cyclone tropical intense AVA, qui avait touché terre de la ville de Toamasina située au Nord-Est de l’île, le 06 Janvier 2018. L’inondation qu’il a entraîné, avait presque submergé les rizières de la région. La prochaine récolte parait très incertaine cette année pour les agriculteurs chrétiens de l’Eglise CEIM.

Le pasteur Gaité, représentant du CA régional des Pangalanes nous a confié que presque tous les ans, l’inondation submerge des rizières par lesquelles la production est quasi nulle. Sans espoir, les gens ne savent plus comment pallier ce grand problème car le riz est indispensable pour la nourriture des malagasy. Il semble qu’ils se soient laisser conduire presque inconsciemment vers la résignation car ce phénomène se répète presque tous les ans.

La section  du développement de la MEIM-Madagascar a proposé un mode de production de riz en utilisant un type de semence contre saison, approprié au climat et au sol de la région. Pour la réalisation, la circonscription de l’Agriculture et de l’élevage (CIRAE) Mananjary  a été consultée et nous a aidé beaucoup en conseil et en formation. En vue d’une rentabilité, la structure au sein de l’ensemble des églises locales a été élaborée conjointement avec la MEIM-Madagascar afin que la pérennité de la production soit palpable.

L’opération semence agricole avait duré 6 jours, du 02 au 07 Juillet 2018.

 

L’accord

Il a été convenu entre la MEIM-Madagascar  et les agriculteurs bénéficiaires qu’ à l’issue des 3 mois, ces derniers donneront de leur récolte l’équivalent en poids de la semence distribuée.

La collaboration avec la CIRAE consiste dans un  premier temps par une formation dispensée par 02 techniciennes agricoles et en deuxième temps, par le suivi et le contrôle qui s’avèrent très nécessaires pour éclaircir les zones d’ombre sur l’utilisation de la nouvelle technique. D’autre part, en vue d’une rentabilité continue et pérenne de la production, la MEIM avait établi une structure sous forme de coopérative, conjointement avec les dirigeants de chaque secteur de la région. Cette organisation nous permet d’échanger une communication en amont et en aval.

Pour la concrétisation du projet, 38 agriculteurs et serviteurs de Dieu avaient voyagé à Mananjary et avaient reçu 3000kg de semence en riz et 400 kg en semence en haricot.
Ce volet pour l’aide aux sinistrés était financé par les partenaires de la CEIM, dont en grande partie par la MEIM SUISSE.

 

 

Formation biblique

Enfin, profitant de la venue de nombreux dirigeants des églises locales de la région, Pasteur Herman, formateur biblique itinérant, avait dispensé un cours théologique en vue du renforcement de la capacité spirituelle, encore une semence, mais qui a un caractère incorruptible.